Login  
 
0 vote

Par Vivien DOVI le 02/12/2014 à 14:14 Voir l'article

Comme toutes les chroniques qui suivront, celui-ci se veut simplement écrit, allant tout de suite à l’essentiel. C’est le style que j’ai choisi, en toute conscience. J’aime écrire et j’aime le français. Et en ce jour ensoleillé, j’ai un trop plein à évacuer. C’est pour cette raison, que je vous invite à vous abonner à mes comptes sur les réseaux sociaux, ou à la partie abonnement de mon blog, afin d’être averti de mes prochaines publications.


Le bon choix ne se fait pas pour les autres, mais pour soi-même. Aussi c’est une responsabilité qui vous revient à vous, quelque soit les influences que vous pouvez subir. Pour qu’un choix soit « bon », il faut forcément qu’il soit dans le sens de votre but dans la vie. Encore faut-il déterminer ce but.

Je suis arrivé à comprendre que sans une profonde connaissance de soi, nous frappons souvent à côté jusqu’à trouver finalement notre voie, c’est alors que l’on commence à faire des choix conscients. Le choix conscient, c’est ce que nous faisons en toute connaissance de cause. J’aime beaucoup l’expression « École de la vie » ou « Université de la vie ». Il faut comprendre bien évidemment, que c’est une école où seuls les vivants sont admis. Le jour où vous mourez, vous quittez immédiatement cette école.

Pour revenir donc à l’expression « École de la vie », je dirai que c’est à juste titre qu’on l’emploie. Pour la simple raison que la vie est aussi une école où nous apprenons sans cesse. Nous apprenons surtout à nous connaître. Nous y faisons entre autres, beaucoup de choix, parfois consciemment ou inconsciemment, sans trop savoir au départ, s’ils sont bons pour nous. Mais ce qui est formidable, nous sommes les seuls au bout du compte à récolter les conséquences. Celles-ci peuvent être heureuses ou malheureuses. Dans tous les cas, il est très important de tirer et de retenir des leçons de ses expériences. C’est cela se connaître.

Blâmer les autres, dont Dieu en premier, ne nous apporte rien. Un vrai homme ou une vraie femme, selon moi, est une personne qui comprends que seuls ses choix et ses actions déterminent sa vie, et donc, à partir de ce moment, ne se laissera plus influencer indolemment. La vie est une affaire trop sérieuse si l’on veut la réussir. Et rien ne relève du hasard ou de la chance.

L’Homme (avec grand H) est un être trop complexe. C’est pour cela qu’il nous faut souvent plusieurs années pour nous connaître et savoir ce que nous voulons réellement, ce but sans lequel, la vie est fade. C’est vrai en plus, une vie sans but, est sans saveur. Il ne s’agit pas seulement de manger, de boire, de vaquer à ses occupations, de dormir etc. Il faut savoir s’arrêter un moment et faire le point; Évaluer tous les choix que l’on a eu à faire jusque là; Lesquels a-t-on fait parce qu’on nous l’avait conseillé ? Lesquels nous ont vraiment apporter quelque chose ? Lesquels nous ont rendu malheureux ? Guidés par nos impulsions, lesquels regrettons-nous aujourd’hui ? Pourquoi ?

Qui ne connait pas cette expression « La vie est un choix« . En effet, c’est une succession de choix. Pour ma part, je veux vivre heureux. J’espère qu’il en est de même pour vous, chers lecteurs, chères lectrices. Mais la condition Sine qua non pour vivre heureux, c’est d’être capable de faire des bons choix ou des choix conscients.

Pour partager ce texte, cliques ci-dessous :

WordPress:

J'aime chargement…