Login  
 
0 vote

Par www.egbade.com le 10/02/2015 à 09:20 Voir l'article

Le Président Boni Yayi a reçu ce lundi 9 février les vœux de nouvel an de la jeunesse béninoise au Palais de la Marina. Occasion pour le Chef de l'Etat d'annoncer les perspectives heureuses de l'année 2015 en matière d'emploi.

Le partenariat stratégique qu'entend nouer Boni Yayi avec la jeunesse béninoise se consolide au fil du temps. Dans ce cadre, des centaines de jeunes se sont rendus au Palais de la Présidence ce lundi 9 février pour présenter leurs vœux de nouvel an au Premier Magistrat. L'occasion faisant le larron, les jeunes Béninois, réconfortés par les nombreuses initiatives au titre de l'année écoulée, ont tenu à ex périmer leur gratitude à l'endroit du gouvernement et de son chef Boni Yayi. "Les jeunes ont le sentiment d'avoir été écoutés, compris, et pris en compte par votre gouvernement", reconnaît Damien Babalola, président de l'Organe consultatif de jeunesse (Ocj). Selon lui, l'espoir renaît pour la jeunesse béninoise qui, avec la batterie de mesures initiées en 2014, retrouve de plus en plus le sourire. Il saisit l'occasion pour solliciter le parrainage du Chef de l'Etat les premières assises nationales de la jeunesse qu'organise l'Ocj du 25 au 27 février prochain. Cette rencontre, confie-t-il, vise, non seulement à réfléchir sur la situation de la jeunesse, 24 ans après la mise en place de l'Ocj, mais aussi à formuler les contributions de la jeunesse pour le développement, la paix et à l'unité nationale. En guise de reconnaissance, les jeunes ont offert un cadeau au Chef de l'Etat à qui ils ont formé des vœux de santé, de paix, de succès tout au long de cette nouvelle année.
Mais au-delà du cérémonial, cette rencontre a surtout permis de faire le bilan de la croisade amorcée en 2014 et les nouvelles actions envisagées pour la lutte contre le chômage.
Selon Appolinaire Houénou, Conseiller technique à l'emploi du Chef de l'Etat, l'année 2014 a été marquée par la création de 17.015 emplois directs répartis dans tous les secteurs. En 2015, confie-t-il, la loi des finances prévoit la création de 15.876 emplois, dont plus de 8.000 dans la fonction publique. Les structures d'accompagnement ne sont pas du reste. Dans ce cadre, l'Agence nationale pour l'emploi (Anpe) prévoit le recrutement de 3.750 nouveaux stagiaires d'ici fin mars. Mieux, le Chef de l'Etat a accédé favorablement à la doléance des 1.500 stagiaires en fin de contrat au titre de l'année 2014. Des instructions ont été données au DG Anpe pour le renouvellement immédiat de leur contrat. Quant au Fonds national pour l'entrepreneuriat et l'emploi des jeunes (Fnpeej), il est envisagé le financement de 1200 plans d'affaires pour les jeunes courant 2015. Un programme d'urgence sera également mis en place en faveur des maraîchers, assure Christophe Vignigbé, Directeur général du Fnpeej qui saisit l'occasion pour solliciter le parrainage du Chef de l'Etat pour la notification de crédit aux bénéficiaires du Programme de promotion de l'entrepreneuriat agricole (Ppea) du septentrion. Au titre de l'Office béninois du service de volontariat des jeunes, il est prévu le recrutement de 3.000 volontaires, qui seront déployés, d'ici fin mars au profit de l'administration.

"L'avenir est prometteur. Avec la jeunesse béninoise, nous devons édifier un avenir meilleur. Nous devons continuer à promouvoir le dialogue avec vous pour trouver les solutions à vos problèmes. Un véritable dialogue national avec la jeunesse, au terme duquel nous allons adopter un véritable pacte de la jeunesse autour des principes, des grandes orientations, des valeurs de la République et des nobles idéaux centres autour de l'emploi", martèle Boni Yayi, qui invite la jeunesse à jouer sa partition. Pour le Chef de l'Etat, au-delà des emplois salariés, l'avenir de la jeunesse réside dans l'auto-emploi. A cet effet, Boni Yayi exhorte ses interlocuteurs à tirer le meilleur parti des mécanismes mis en place par l'Etat pour la. Relation d'emplois indépendants. Le Chef de l'Etat promet par ailleurs la mise en place d'un observatoire de l'emploi et de la formation, pour le suivi, l'évaluation et la supervision générale des actions menées en matière d'emploi. Il annonce également l'ouverture prochaine de deux nouvelles banques pour le financement des projets des jeunes. Boni Yayi n'a pas manqué d'évoquer les autres sujets qui concourent à l'épanouissement de la jeunesse, notamment les loisirs, le sport, l'éducation, etc.

Bruno OTEGBEYE (Cell.Com/PR)