Login  
 
0 vote

Par www.egbade.com le 10/02/2015 à 14:43 Voir l'article

10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 13:43

Objet :AS/ Diligences relatives aux dénonciations
mettant en cause deux députés du COS-LEPI.

Monsieur le Président,
Le Président de la République a reçu votre courrier n° 134/ANLC/PT/SPe/SA/2015 du 06 février par lequel vous l’informiez de l’appréciation du dossier en objet. IL remercie votre Institution et vous même pour la diligence observée dans l’étude du dossier et prend acte des conclusions et suggestions faites.
Le Président de la République apprécie hautement la promptitude de votre réaction. Elle vient renforcer sa conviction de la nécessité de réunir toutes les synergies pour assurer la lutte contre la corruption. En effet, au regard de sa complexité, la lutte contre la corruption ne saurait prospérer si elle est perçue comme l’œuvre d’une seule personne, le Président de la République. Le Président de la République qui n’est ni omniscient, omnipotent ni omniprésent ne peut à lui seul venir à bout de ce combat national. Il requiert l’engagement de toutes les Institutions, de tous les citoyens. Chacun à son niveau comme vous venez de le démontrer, a sa partition à jouer.
Je sais pouvoir compter sur votre Institution pour continuer à vous saisir de tout dossier de corruption et à poursuivre la sensibilisation de nos concitoyens pour leur nécessaire implication dans ce combat dont l’enjeu en dernière analysereste l’élimination de la pauvreté dans notre pays.
Tenant compte de votre recommandation, le dossier en rubrique est transmis au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, ce jour par courrier numéro 085/PR/SGG/SP en vue de sa transmission au Procureur de la République.
En vous félicitant pour votre contribution renouvelée à la lutte contre la corruption et son socle et corolaire l’impunité, je vous prie de recevoir, Monsieur le Présidentl’expression de mes sentiments distingués.
Alassani TIGRI.-