Login  
 
0 vote

Par Fraternité Info le 21/05/2015 à 06:42 Voir l'article

Président de l’Assemblée nationale : Mots de gratitude et d’engagement de Me Adrien Houngbédji au perchoir

Le président de l’Assemblée nationale, 7ème législature, Me Adrien Houngbédji, a tenu au petit matin du mercredi 20 mai 2015, son tout premier message au perchoir pour le compte de ladite législature. C’était juste après l’élection du bureau de l’institution ; un bureau composé de 7 membres à savoir le président, Me Adrien Houngbédji, le 1er Vice-président, Eric Houndété, le 2ème Vice-président, Robert Gbian, le Premier Questeur, Valentin Aditi Houdé, le Deuxième Questeur, Georges Bada, la Première Secrétaire parlementaire, Sofiath Schanou et le Deuxième Secrétaire parlementaire, Alexis Agbéléssessi. Sur invitation de la doyenne d’âge qui venait de finir sa mission conformément aux dispositions de l’article 6 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président Adrien Houngbédji est allé s’asseoir dans son fauteuil de premier responsable du Parlement du Bénin. Il était accompagné des autres membres du bureau. Dans son intervention au perchoir, le président Adrien Houngbédji, a remercié tous ceux qui ont œuvré pour son élection et pour la tenue sans heurts des opérations de renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale du Bénin. Il a ensuite annoncé que le bureau élu devra se réunir les prochains jours pour décider des premières activités législatives à mener. La cérémonie d’investiture du nouveau président n’a pas été occultée dans le message qu’il a livré.

(Lire ci-dessous un extrait du tout premier message du président Adrien Houngbédji)

Premier message de Me Adrien Houngbédji au perchoir
« …Madame la doyenne d’âge, messieurs les membres du bureau d’âge ; je voudrais d’abord au nom de tous les collègues, vous remercier pour la détermination et le doigté avec lesquels vous avez conduit les travaux qui ont permis la mise en place du bureau actuel. Mes chers collègues, l’heure est tardive. Je ne voudrais pas abuser du peu de temps qu’il vous reste pour aller prendre du repos. Mais je voudrais quand même vous dire merci, au nom du personnel et au nom de mes collègues du bureau, pour la confiance que vous venez de nous accorder au prix de plus de 20 heures de travaux. Nous aurons l’occasion de vous dire les ambitions que nous portons au sein du bureau pour notre Assemblée nationale et pour toute la législature dans le discours d’investiture qui sera délivré au cours de la cérémonie d’usage. Je voudrais tout simplement remercier les uns et les autres pour dire qu’avec mes collègues, nous nous efforcerons d’être le président et le bureau de toute l’Assemblée nationale. Nous n’avons d’ailleurs pas d’autres choix. C’est notre représentativité elle-même qui nous oblige à ne pas faire de distinguo lorsqu’il s’agit de l’intérêt de notre pays. Nous aurons l’occasion de nous étendre sur tout ceci au moment du discours d’investiture. Monsieur le Secrétaire général administratif m’a dit tout à l’heure que le bureau devra se réunir assez rapidement pour faire le calendrier des prochaines séances plénières en attendant la cérémonie d’investiture dont nous fixerons la date… »
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN