Login  
 
0 vote

Par 24 heures au Bénin le 12/11/2016 à 11:39 Voir l'article

(Par Roger Gbégnonvi) Un feuilleton narco-judiciaire a tenu le Bénin en haleine du vendredi 28 octobre au vendredi 4 novembre. A la satisfaction générale, semble-t-il, il s’est conclu par un non-lieu au bénéfice du doute. Le brouillard demeure donc et se résorbera probablement dans l’oubli. Car le Bénin maîtrise l’art d’additionner oubli et silence pour continuer, en l’absence de toute mémoire, sa marche vers des tribulations semblables aux précédentes. Stoïquement parlant, la descente dans l’argent (...)
Lire l'intégralité de l'article

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 novembre 2016 par Dg24h