Login  
 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 18/05/2015 à 13:29 Voir l'article

Dans l’après-midi du mercredi 13 Mai 2015, l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) a officiellement fait son entrée dans le cercle très restreint des entreprises et institutions bien gérées dans le monde. L’institution présidée par Monsieur Marcellin ILOUGBADE a reçu des mains de Monsieur Georges Abi Rached, Directeur Général du Cabinet AB Certification, le précieux sésame attestant la qualité et l’efficacité du système de management de qualité de l’ARCEP-BENIN. Ceci, à l’occasion de la cérémonie de remise de la certification  organisée à Bénin Marina Hôtel en présence  du Ministre de la Communication Jean Gbeto Dansou, de tous les acteurs du secteur des communications électroniques et de la poste et de tout le personnel de l’ARCEP-BENIN. Après avoir salué l’aboutissement et la reconnaissance du système de management de qualité conçu, installé et mis en œuvre à l’ARCEP-BENIN en vue d’assurer  une régulation effective des secteurs des Communications Electroniques et de la Poste (CEP) au Bénin, Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE, Secrétaire Exécutif de l’ARCEP-BENIN  a adressé ses mots de gratitude au Cabinet certificateur et au cabinet ISO SUD pour leur disponibilité et accompagnement tout au long du processus. « Il est tout autant plus difficile de se maintenir au sommet d’une montagne que l’atteindre », a-t-il  fait savoir avant de promettre au Ministre de la Communication et des TIC ainsi qu’à l’ensemble des acteurs du secteur que l’ARCEP-BENIN ne ménagera aucun effort pour se maintenir dans le cercle prestigieux des entreprises certifiées ISO 9001 :2008 qui vient de l’accueillir. Tout comme lui, le Président de l’institution, Marcellin ILOUGBADE  a souligné que cette cérémonie ne sera pas la fin du parcours mais sera plutôt le carburant qui alimentera la détermination et l’engagement de tout le personnel de l’ARCEP-BENIN pour une meilleure satisfaction des attentes  de tous les usagers  des services des communications électroniques et de la poste.

Pour rappel, dans le cadre du processus de la démarche qualité pour la certification ISO 9001 : version 2008, l’ARCEP-BENIN a été soumise à un audit de certification initial les 09 et 10 mars 2015. Cet audit qui n’est que l’aboutissement du processus de mise en place du système de management de la qualité de l’ARCEP-BENIN a permis à l’organisme certificateur AB Certification d’évaluer les neuf (09) processus sur lesquels s’appuie  le système de management qualité de l’institution.

Il s’agit des processus ci-après : management global, gestion de la régulation postale, gestion des réseaux et infrastructures, gestion des radiocommunications, affaires juridiques et relations avec les consommateurs,
marchés et prospective, finances et comptabilité,
ressources humaines et administration, et enfin amélioration continue.
Ces processus ont été éprouvés à travers les axes majeurs de la politique qualité  de l’ARCEP-BENIN que sont :

–  l’assainissement du secteur des communications électroniques et de la poste ;
– la maîtrise de la qualité et des prix des marchés régulés ;
– la conformité de tous les processus internes ;
–  l’efficacité et l’efficience des interventions ; et

– la satisfaction durable des consommateurs.
Aussi faut-il le rappeler, la loi ayant consacré la création de l’ARCEP-BENIN a été votée par l’Assemblée Nationale le  13 Mai 2014 et promulguée par le Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement le Président de la République le Dr YAYI Boni le 9 juillet 2014. Il convient ainsi que constater que la certification de l’ARCEP-BENIN est intervenue exactement un an après le vote de la loi créant l’institution et  moins d’un an après le lancement officiel de toutes les entités du Ministère de ka Communication et des TIC dans le processus de la certification.

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 09/03/2015 à 13:21 Voir l'article

Alain KARMANN du cabinet français AB Certification à l’ARCEP-BENIN

 Monsieur Alain KARMANN du cabinet français AB Certification est depuis ce matin, dans les locaux de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN). Ce dernier est en mission d’audit de certification du système management de l’institution, suivant la norme ISO 9001 version 2008. La mission d’audit qui prend fin le Mardi 10 Mars, a pour objectif d’évaluer le système de management de l’ARCEP-BENIN à travers une revue indépendante et documentée en vue d’obtenir des preuves d’audit et de les évaluer de façon objective pour déterminer dans quelle mesure l’ARCEP-BENIN répond au référentiel de la norme. A l’issue de cet audit l’ARCEP-BENIN pourra s’inscrire dans l’annale des institutions de régulations certifiées ISO 9001 en Afrique et particulièrement au Bénin.

Selon le Secrétaire Exécutif de l’ARCEP-BENIN, Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE, la mise en œuvre des recommandations de cet audit vont permettre d’accroitre le niveau de satisfaction des clients, des opérateurs et de toutes les parties prenantes de la régulation. C’est une exigence d’efficacité organisationnelle, a-t-il précisé avant d’inviter les pilotes des neuf différents processus du système à produire les informations nécessaires à l’analyse de l’auditeur.

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 05/03/2015 à 11:18 Voir l'article

L’ARCEP-BENIN travaille à une gestion optimale des Fréquences

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) a organisé le 04 Mars 2015 à Azalaï hôtel de la plage, un atelier sur la vulgarisation et l’appropriation du Plan National des Fréquences (PNF) de la République du Bénin. Ouvert par le Président de l’institution, Monsieur Marcellin ILOUGBADE avec à ses côtés le Secrétaire Exécutif de l’ARCEP-BENIN Hervé Coovi GUEDEGBE, le Directeur des Radiocommunications Georges YAYI et Madame Aurelie I. ADAM SOULE ZOUMAROU, cet atelier vise à informer l’ensemble des affectataires des bandes de fréquences sur les dispositions du Plan National de Fréquences, faire connaitre le cadre réglementaire qui régit l’utilisation des fréquences au Bénin et les bases de mise à jour de ce tout premier PNF. L’atelier a connu la participation d’une cinquantaine de participants venus notamment, du Ministère de la Communication et des Technologies de l’Information et de la Communication, du Ministère de la Défense Nationale, du ministère de l’intérieur, de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), du Port Autonome de Cotonou et de l’Agence en charge de la Météorologie.

Le Plan National des Fréquences (PNF) regroupe les dispositions essentielles pour l’utilisation au Bénin des fréquences radioélectrique, ressource naturelle rare et propriété de l’Etat. Ledit plan a été adopté par décret n°2013-442 du 08 octobre 2013. Il fixe, pour le Bénin, le partage des bandes de fréquences attribuées aux services de radiocommunications, en application de l’article 5 du Règlement des radiocommunications (RR), traité international dont le Bénin est signataire, qui répartit au plan mondial, les bandes de fréquences relevant du spectre radioélectrique entre les différents services de radiocommunication. Il établit les principales règles pour l’utilisation des assignations de fréquences et de l’orbite des satellites, dans un souci d’accès équitable et optimisé à ces ressources.

Mais force est de constater que ledit plan n’est pas connu de tous les utilisateurs des fréquences radioélectriques au BENIN. De plus, les décisions issues de la dernière Conférence Mondiale des Radiocommunications tenue en 2012 n’ont pas encore été prises en compte dans ledit plan.

Ainsi, dans le souci d’informer les acteurs et les usagers impliqués dans l’utilisation des fréquences et bandes de fréquences assignées en République du Bénin sur l’existence et l’utilisation du PNF d’une part et de procéder à la mise à jour de ce plan conformément aux décisions issues de la dernière Conférence Mondiale des Radiocommunications d’autre part, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) a organisé un atelier sur la vulgarisation et l’appropriation du Plan National des Fréquences.

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 16/02/2015 à 20:11 Voir l'article

La marche vers la certification ISO 9001 engagée

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) est résolument engagée dans la démarche qualité. Dans l’après-midi du vendredi 13 février dernier, tout le personnel du Secrétariat Exécutif était à Azalai Hôtel pour s’imprégner du système d’amélioration continue de la politique de gestion au sein de l’institution. Le personnel a, en présence du Secrétaire Exécutif Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE, suivi avec attention la présentation du cabinet ISO SUD qui accompagne l’ARCEP-BENIN dans l’amélioration de sa politique de gestion pour la certification  dans la norme ISO de l’institution. A cette occasion, l’auditoire a eu droit à tout ce qu’il faut pour une structure qui s’est engagée pour améliorer significativement sa gestion et obtenir le satisfecit de ses usagers. En ce qui concerne l’ARCEP-BENIN, l’accent a été mis sur la Politique Qualité de l’institution, les comportements administratifs et professionnels à adopter pour satisfaire durablement aux attentes des usagers sans oublier ce que chacun des partenaires attend de l’ARCEP-BENIN.  « Nous nous sommes engagés dans l’amélioration continue de nos prestations et le but de cette rencontre  est de faire le point du chemin parcouru dans la démarche qualité » a fait remarquer le Secrétaire Exécutif dans son discours introductif, lors de cette rencontre. « La première préoccupation du personnel est de veiller à la satisfaction des sollicitations des clients internes qui sont les services de l’ARCEP – BENIN pour assurer en retour la satisfaction des sollicitations  externes qui sont celles des clients externes » conseille le cabinet.  Il faut souligner que dans la matinée de la même journée, le cabinet ISO SUD avait procédé à la réalisation des premiers audits qualité internes de l’ARCEP – BENIN. A cet effet, les différents pilotes de processus notamment  les directeurs du Secrétariat Exécutif ont été écoutés par les auditeurs. Il a été essentiellement question de l’évaluation de la mise en œuvre de chaque processus, la mesure des indicateurs de chaque processus et l’évaluation du dispositif d’amélioration mis en place pour gérer efficacement les cas de non-conformité qui pourraient être enregistrés au niveau de chaque processus.

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 09/02/2015 à 17:21 Voir l'article

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) a reçu la visite de l’Autorité de Régulation de l’Electricité (ARE) dans la matinée du jeudi 05 Février 2015. L’objectif de cette visite est d’aller échanger avec les Conseillers de l’ARCEP-BENIN afin de s’enquérir de leurs expériences en matière de régulation, pour bien accomplir leur mission. Conduite par le Président  Claude Gbèdonougbo GBAGUIDI, la délégation de l’ARE a discuté à cœur ouvert avec le Président Marcellin ILOUGBADE, le Secrétaire Exécutif Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE et tous les Conseillers de l’ARCEP-BENIN.

En effet, l’ARE est une institution indépendante directement rattachée à la Présidence de la République. Elle compte Sept (07) Conseillers nommés en Conseil des Ministres.  Le Président de l’ARCEP-BENIN a, au cours des échanges salué la création de l’ARE qui changera à coup sûr et de façon positive, les habitudes dans le secteur de l’Electricité au Bénin. A la suite des questions posées par les membres de la délégation de l’ARE, le Président de l’ARCEP-BENIN et les Conseillers ont partagé avec leurs visiteurs, les expériences capitalisées depuis la création de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste.

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 27/01/2015 à 14:38 Voir l'article

La qualité de l’Internet préoccupe l’ARCEP-BENIN

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) a procédé ce mercredi 21 janvier 2015 au lancement d’une mission d’audit des réseaux de fourniture d’accès Internet fixe et mobile au Bénin. Prévue pour durer deux (02) mois, la mission a pour objectifs de vérifier la qualité du service Internet offert par les différents Fournisseurs d’Accès Internet, d’en étudier le coût et de vérifier le niveau de sécurité des installations des opérateurs en ce qui concerne la protection de leurs données et de celles de leurs abonnés. Cet audit porte sur huit (08) réseaux de fourniture d’accès Internet dont quatre (04) fixes (BTSA, ISOCEL, OTI et EIT) et quatre (04) mobiles (Spacetel Bénin, Etisalat Bénin, Glo Mobile Bénin et Libercom).

Dans son allocution, le Secrétaire Exécutif Hervé Coovi GUEDEGBE, après avoir renouvelé sa confiance au consortium GTC/PRISMA commis pour exécuter la mission, a rassuré les Fournisseurs d’Accès Internet sur les objectifs visés par l’ARCEP – BENIN, notamment une collecte d’informations sur le service Internet au Bénin et une analyse du marché pour identifier les leviers à activer pour la mise en place d’un cadre règlementaire favorisant le développement du service Internet au Bénin et garantissant aux internautes béninois une qualité de service conforme aux normes internationales.

Cette mission permettra également aux Fournisseurs d’Accès Internet d’avoir une vue externe sur l’appréciation de la qualité du service qu’ils offrent à leurs abonnés. C’est pourquoi, le Secrétaire Exécutif a exhorté les opérateurs et le consortium GTC/PRISMA à des échanges fructueux pour la réussite de la mission.

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 14/01/2015 à 19:40 Voir l'article

Le début d’un engagement de l’ARCEP-BENIN dans l’appui à la promotion de l’inclusion socio-économique au Bénin

Dans le but de contribuer au renforcement de la politique nationale pour la mise en place d’un système d’adressage et de codes postaux au Bénin, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) organise en collaboration avec l’Union Postale Universelle, un atelier de formation de toutes les parties prenantes de l’adressage au Bénin, les 13, 14, et 15 janvier 2015 à BENIN ROYAL HOTEL à Cotonou.

En effet, les systèmes d’adressage et de codes postaux de qualité sont des infrastructures nationales indispensables au développement socio-économique des pays. Ils constituent la base des services postaux de qualité, un vecteur essentiel de facilitation des échanges commerciaux et un puissant facteur de croissance économique pour les pays en voie de développement.

Prenant la mesure de ces enjeux, l’ARCEP-BENIN, conformément à ses attributions en matière de régulation postale, et reconnaissant l’importance des différentes initiatives entreprises jusqu’alors de part et d’autres sur l’adressage et les codes postaux, compte apporter sa contribution à la réussite d’une mission nationale, en jouant un rôle instigateur pour l’harmonisation des efforts des parties prenantes de l’adressage au niveau de notre pays.

Cet atelier de formation sur l’adressage et les codes postaux constitue le commencement de plusieurs autres initiatives de l’ARCEP-BENIN, dont l’organisation d’un séminaire national sur l’adressage et les codes postaux, la réalisation d’une étude sur la mise en place d’un système d’adressage et de codification postale, qui vont aboutir in fine à l’élaboration d’un document national de référence pour la mise en place d’un système d’adressage et de codes postaux en République du Bénin.

Les initiatives ainsi entreprises par l’ARCEP-BENIN s’inscrivent dans le cadre du programme de l’Union Postale Universelle (UPU) intitulée « une adresse pour chacun, un message pour le monde » à travers laquelle l’UPU encourage les pays en développement et ceux émergents à s’engager dans la mise en place de systèmes d’adressage et de codes postaux en vue de relever le challenge de l’inclusion socioéconomique.

Pendant trois (03) jours, seront formés par un expert de l’Union Postale Universelle (UPU), les représentants des parties prenantes de l’adressage au Bénin notamment les cadres du Ministère de la Communication et des Technologies de l’Information et de la Communication ; du Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire ; du Ministère de l’Economie et des Finances ; du Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Assainissement ; d’une mairie par département, soit au total douze (12) ; les sociétés de fourniture de services postaux.

Ce faisant, l’ARCEP-BENIN vise à accroître la synergie nécessaire entre les différentes initiatives nationales et à optimiser la mise en œuvre d’une politique d’adressage cohérente et moderne au Bénin.

Il faut noter que c’est en présence du Président de l’ARCEP-BENIN, Marcellin ILOUGBADE, du secrétaire Exécutif Hervé Coovi GUEDEGBE, du Coordonateur régional des projet de l’Union Postale Universelle (UPU) et de plusieurs directeurs généraux des structures impliquées dans le processus de l’adressage postal, que le ministre de la communication et des technologies de l’Information et de la Communication (MCTIC) Jean GBETO DANSOU a procédé à l’ouverture officielle des travaux de l’Atelier.

 

 

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 09/01/2015 à 19:33 Voir l'article

Le secteur des communications électroniques et de la poste a de très beaux jours devant lui. C’est du moins ce qu’on peut retenir de l’intervention du Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) Hervé Coovi GUEDEGBE au cours de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an le vendredi 09 janvier 2015, à Bénin Marina Hôtel. Devant tout le personnel, les Conseillers, opérateurs de téléphonie fixe et mobile, les opérateurs postaux, les fournisseurs d’accès internet (FAI) et les représentants des associations des consommateurs partenaires (ACP), le Secrétaire Exécutif de l’ARCEP-BENIN, a dressé le bilan des activités réalisées en 2014 par l’institution avant d’annoncer les perspectives pour l’année 2015.

« A titre illustratif, en moins de quatre mois après l’installation des organes de l’ARCEP-BENIN, nous avons réalisé d’importantes activités dont entre autres :

  • l’adoption d’un logo identifiant désormais notre institution ;
  • la création du site web de l’ARCEP-BENIN accessible au www.arcep.bj dont le lancement officiel se fera dans les prochains jours ;
  • l’organisation des services du Secrétariat Exécutif aux fins d’une plus grande efficacité et parlant de réorganisation, je voudrais me réjouir particulièrement de la création du Guichet Unique et d’une Direction de la Régulation Postale. » a souligné le Secrétaire Exécutif, faisant ainsi le bilan des activités de 2014.

Le Conseil de Régulation a adopté au cours de la même année, le plan stratégique 2015-2018 de l’ARCEP – BENIN appuyé sur la vision : « Faire de l’ARCEP – BENIN, une institution de régulation forte et de référence qui favorise le développement d’une économie numérique». A précisé Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE ; En outre, l’année 2014 a été pour l’ARCEP–BENIN, une année marquée par le renforcement de la coopération à travers notamment : la signature le 24 juin 2014 d’un accord-cadre de coopération entre l’ARCEP–BENIN et l’Autorité de Régulation des Télécommunications de la Turquie (ICTA) et la signature des accords-cadres de partenariat avec huit (08) Associations de Consommateurs Partenaires (ACP) le 28 Novembre 2014 à Azalai Hôtel de la Plage.

« Toujours dans le souci d’une amélioration de la qualité de service des communications électroniques et de la poste au Bénin, l’ARCEP–BENIN a conduit jusqu’à son terme la procédure de sélection de cinq (05) nouveaux fournisseurs d’accès Internet en 2014. Ces nouveaux entrants viendront accroître l’offre de service internet d’une part mais également augmenter le niveau de concurrence sur ce segment de marché très stratégique d’autre part.

Le changement institutionnel intervenu a renforcé la détermination de l’ARCEP–BENIN à faire assurer aux abonnés des services de communications électroniques et de la poste, des services de qualité à des coûts raisonnables. C’est dans ce sens qu’elle a effectué, des missions d’audit et de contrôle de la qualité de services et de la couverture du territoire par les réseaux ; des auditions d’opérateurs de téléphonie mobile et de fournisseur d’accès internet, pour cause de dysfonctionnement des réseaux ; des missions de contrôle des offres et de la tarification accomplies par une brigade créée à cet effet ; et, une mission d’audit des chiffres d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile au Bénin dont les résultats sont attendus pour le premier trimestre de l’année 2015. » a ajouté le Secrétaire Exécutif Hervé Coovi GUEDEGBE.

De l’autre côté, les perspectives pour l’année 2015 sont bonnes et augurent d’un lendemain plus radieux pour le secteur des communications électroniques et de la poste, rassure le Secrétaire Exécutif. Et pour illustrer son affirmation, il brandit les orientations stratégiques fixées et le plan de travail annuel 2015 de l’ARCEP-BENIN.

En effet, riche de 82 activités, ce plan permettra d’inscrire au titre des résultats de 2015 pour l’ARCEP-BENIN les réalisations ci après :

  • l’audit de la couverture et de la qualité de services des réseaux mobiles ;
  • la mise en place d’un modèle d’analyse et de contrôle des tarifs des offres promotionnelles ;
  • la mise en conformité des conventions et cahiers des charges des opérateurs et prestataires des services des communications électroniques et de la poste ;
  • la mise en place d’une stratégie de régularisation des acteurs informels du secteur postal ;
  • la réalisation d’une étude diagnostique du marché postal ; et
  • la réalisation d’une étude sur l’adressage et les codes postaux.

« Pour bâtir une organisation dynamique et réactive, le Conseil de Régulation a décidé d’inscrire l’ARCEP–BENIN dans un processus de démarche qualité » a confié Hervé Coovi GUEDEGBE.

Au pupitre, le Président de l’ARCEP-BENIn, Marcellin ILOUGBADE a félicité le Secrétaire Exécutif et l’ensemble du personnel de l’institution pour les résultats obtenus en 2014. En suite, il les a exhortés à œuvrer davantage pour une régulation plus efficiente du secteur et de façon générale de l’efficacité du travail car, poursuit le président, de nombreux défis continuent de se dresser quotidiennement devant eux, du fait de la vitesse de l’innovation technologique et de l’environnement toujours changeant de ce secteur.v

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 18/12/2014 à 21:21 Voir l'article

ARCEP-BENIN affute ses armes pour les défis de l’année prochaine

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) a tenu du 15 au 18 Décembre à Millenium Popo Beach Hôtel à Agoué, un atelier pour la validation de son plan de Travail annuel (PTA). Au cours de cette rencontre, les différents Directeurs Techniques et Chefs Services du Secrétariat Exécutif de l’institution, ont passé au peigne fin les activités à mener en 2015. Au total, 82 activités meublent ce PTA focalisé sur les axes stratégiques à mener pour impulser une nouvelle dynamique à la Régulation des secteurs des communications électroniques et de la poste au Bénin. Au cours de ce atelier, les membres du Conseil de Régulation de l’ARCEP-BENIN ont approuvé le premier statut du personnel du Secrétariat Exécutif.
En somme, l’année 2015 ne sera pas du tout de repos à l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste, qui se donne comme défi majeur de tout mettre en œuvre pour décrocher la certification ISO 9001 en 2015. Il faut souligner que le PTA 2015 a été élaboré conformément aux orientations du plan stratégique 2015-2018 de l’institution. Ce plan stratégique a pour vision de faire de l’ARCEP-BENIN, une institution de régulation forte et de référence qui favorise le développement d’une économique numérique au Bénin.

 
0 vote

Par ARCEP Bénin le 27/11/2014 à 14:17 Voir l'article

Après l’audition publique de SPACETEL Bénin et de OTI vendredi 21 Novembre 2014 pour des dysfonctionnements constatés et dénoncés sur leurs dispositifs, l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP) a échangé avec les Opérateurs de Téléphonie Mobile exerçant en République du Bénin, ce Mardi 25 Novembre 2014 à Azalai Hôtel.

Cette rencontre entre dans le cadre des échanges périodiques souhaités par l’autorité pour écouter et recueillir les difficultés que rencontrent ces opérateurs pour ensuite leur trouver les solutions adéquates aux fins de combler les attentes des consommateurs. A l’occasion, c’est le président ARCEP Marcelin ILOUGBADE qui a planté le décor. Il a été suivi par le secrétaire Exécutif (SE) Hervé Coovi GUEDEGBE qui dans un exposé très succin a présenté l’Autorité et lancé les débats qui ont été au-delà de l’écoute et du recensement des difficultés. Le Président, le secrétaire Exécutif et les conseillers de l’ARCEP ont, après avoir laissé les opérateurs s’exprimer, prodigué de sages conseils à leurs hôtes notamment pour l’amélioration de la qualité de leur service, pour le règlement des facture liées aux interconnections et surtout le respect de leur convention.

La séance de ce mardi est la première d’une série de 3 par an telle que décidée par l’autorité à la suite de la tournée effectuée par le président de l’ARCEP au lendemain de sa prise de fonction, dans les locaux de ces opérateurs GSM. Libercom, Moov Bénin, MTN Bénin, Glo Mobile Bénin, et Bénin Télécom SA étaient les présents à la rencontre.